Amazon et Google ont décidé de permettre à leurs utilisateurs de haut-parleurs intelligents de refuser l’examen humain des enregistrements, à la suite de la décision d’Apple de le faire la semaine dernière.

Le 26 juillet, un dénonciateur a révélé qu’Apple avait utilisé des examinateurs humains, et la réaction violente des défenseurs de la vie privée l’a amenée à suspendre totalement la pratique tout en travaillant sur une solution de désinscription.

La décision de Google d’en faire autant s’appuie sur une enquête menée par un organisme allemand de réglementation de la confidentialité.

L’utilisation par Amazon de cette pratique a été révélée en avril, face au changement d’attitude de ses deux concurrents, le géant du commerce se devait de réagir.

Source

Share.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com