Evoquez un logiciel vidéo sur Mac et on pense immédiatement à iMovie, l’application d’Apple grâce à la quelle vous transformez vos séquences personnelles en montage de qualité professionnelle.
macXvideo est une application de montage vidéo gratuite pour macOS, qui se situe radicalement à l’opposée. Ici, pas d’interface complexe, de timeline et autres bibliothèques d’arrière-plans. Et pour cause la finalité, et donc la philosophie de l’application, sont radicalement différentes.
Dans les grandes lignes, macXvideo vous permet d’éditer vos séquences, de leur faire subir un traitement et de les enchaîner avant de les exporter dans une multitude de formats. Une solution rapide et efficace qui sera parfaitement adaptée aux publications sur Youtube et les réseaux sociaux et dont le tour de force est le traitement des vidéos 4K.
La prise en mains est intuitive, pour peu qu’on veuille bien oublier les réflexes acquis depuis des années avec iMovie ou même Windows Movie Maker ; en effet le plus déroutant est de ne pas voir le résultat des opérations en temps réel mais a posteriori, après export.

Montage


Toutes les opérations d’édition fonctionnent de la même façon. Une fois que l’on a chargé la vidéo à modifier par glisser-déposer sur la fenêtre principale, il suffit de sélectionner une action parmi coupure, recadrage, effets et intégration de sous-titres au format SRT. Pour raccourcir la séquence, deux curseurs permettent d’indiquer le début et la fin qui seront appliqués après validation sur le bouton « cut ». L’enchaînement avec une séquence suivante se fait simplement en la chargeant dans le logiciel, puis par glisser-déposer. C’est la solution la plus rapide pour enchainer les interventions parlées cadrées en plan poitrine, où aucune transition n’est voulue.

Recadrage

Le recadrage s’effectue dans une interface similaire, sous l’onglet « crop »

Les dimensions se définissent librement à la souris ou bien au pixel près avec des formats préprogrammés. La prévisualisation est interpolée, le résultat final après exportation, du montage est de meilleure qualité. D’une manière générale, il faut considérer que le logiciel ne fournit que des aperçus pour travailler, et non un rendu définitif en cours d’édition. Cela n’est pas gênant et permet surtout de gagner du temps et de la souplesse.

Effets spéciaux

Les autres onglets de la fenêtre principale ouvrent l’accès à la rotation de l’image et à une série de filtres dont les classiques de la bibliothèque Quartz : négatif, mosaïque, peinture, niveaux de gris… Ils seront appliqués en revanche sur toute la durée de la séquence en cours ce qui oblige à préparer les parties en amont pour créer le fichier qui subira le traitement. C’est un peu lourd, mais ça a le mérite de la simplicité.
Pour les effets, vous ne verrez pas le résultat avant d’avoir cliqué le bouton « Run » qui exporte une version définitive de la vidéo. Enfin, une précaution doit être prise avec le recadrage : pour fusionner plusieurs séquences dans la même session de travail, leurs dimensions doivent être identiques.

Pas du montage, du traitement

macXvideo est rapide et efficace, mais il souffre quand même de quelques manques. La possibilité d’incruster du texte ou de caler une bande son aurait été utile, sans trahir la philosophie du logiciel. Les boutons d’ajout de musique servent au traitement par lot ou à une édition audio sommaire, mais au niveau des fichiers seulement : modification du format d’encodage, du taux d’échantillonnage etc. L’éditeur parle d’une « fonction bonus » et c’est exactement comme cela qu’il faut la considérer.

Réencodage à la vitesse du son !

Le vrai point fort de macXvideo réside dans ses performances à l’encodage. L’app utilise les accélérateurs matériels disponibles sur votre machine, et ça change tout… Pour le vérifier, nous avons téléchargé depuis YouTube une vidéo de 8’56’’ en 1280×720, ce qui représente un fichier de 117Mo.

Les détails de la vidéo d'origine

Les détails de la vidéo d’origine

Nous l’avons encodé en utilisant le pré-réglage optimisé pour l’iPad. Nous avons pris comme référence le logiciel open-source Handbrake, spécialisé uniquement dans l’encodage vidéo. Là où Handbrake met 5 minutes 7 secondes, macXvidéo a bouclé l’opération en moins de 5 secondes !

A gauche, l’encodage par macXvideo, à droite par Handbrake

A gauche, l’encodage par macXvideo, à droite par Handbrake

L’application des réglages prédéfinis de Handbrake a pris plus de temps, mais ils ont produit un fichier plus lourd que celui d’origine (117 Mo) : 149 Mo alors que macXvideo fournit une séquence de 110 Mo.
Une telle différence pourrait faire craindre un traitement « à l’arrache » de la vidéo, pourtant il n’en n’est rien. Sur les images qui suivent, la partie gauche a été compressée et celle de droite est l’originale.


De nombreux formats d’exportation sont prévus avec des préréglages pour iPhone, Android, mkv, avi et surtout 4K ! En entrée, nous n’avons pas pu prendre l’app en défaut, puisqu’elle a même accepté une vieille séquence Windows Média (wmv) !

Coupez, elle est bonne !

En conclusion, l’application se situe à mi-chemin entre iMovie et un utilitaire strict comme Handbrake. C’est au final un outil parfaitement adapté aux besoins d’assemblages rapides pour lesquelles transitions et incrustations sont inutiles. Les youtubeurs vont adorer, c’est actuellement la solution la plus simple pour traiter une vidéo 4K sur Mac.
Certaines fonctions sont anecdotiques comme le rééchantillonnage audio ou la gestion des tags des fichiers vidéo et sonore, mais macXvideo existe en version Pro avec davantage de possibilités plus utiles. Actuellement à 49,95$ , il ajoute alors selon l’éditeur les fonctions suivantes :
– Conversion 4K HD/SD vers tous les formats
– Import de vidéos depuis plus de 350 appareils du marché
– Téléchargement de vidéos depuis un millier de sites
– Enregistrement depuis un iPhone et enregistrement de l’écran
– Editions, fractionnement, regroupement, stabilisation et débruitage des séquences.

macXvideo par Digiarty – Gratuit sur ce lien

Share.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com